l'historique Pavillons Galaxie

Constructeur de maisons


Salvador CHORNET, gérant et créateur de la société "LES PAVILLONS GALAXIE", officie dans la construction de maison individuelle depuis 1979.

L'expérience acquise pendant toutes ces années l'a amené à créer un produit de haute qualité, toujours au faîte des meilleures techniques de construction et d'isolation.

Privilégiant la qualité à la quantité, il a su s'entourer d'une équipe de fournisseurs et d'artisans compétents qui, pour la plupart, l'accompagnent depuis sa création.

La petite société familiale, dont le fils Joachim est entre-temps devenu le conducteur de travaux, se dote d'un outil informatique performant et souscrit toutes les assurances nécessaires et obligatoires afin de pouvoir se conformer aux dispositions prévues par les textes légaux et réglementaires.

Elle devient la S.A.R.L. PAVILLONS GALAXIE le 1er avril 1986.

A ce jour, les assurances sont souscrites auprès de SMABTP sous le nº 477 827 F pour la RC professionnelle, la RC décennale et l'assurance DOMMAGE OUVRAGE.
La Garantie de livraison aux prix et délais convenu, prévue par les articles L.231.2 (K) et 231.6 et R.231.8 du code de la construction et de l'habitation et concernant les contrats de construction de maisons individuelles régis par la loi du 19 décembre 1990 et le décret du 27 novembre 1991, est souscrite auprès de la Caisse de Garantie Immobilière du Bâtiment sous le nº 5056-00.

NOTRE OBJECTIF RESTE TOUJOURS LE MÊME, MIEUX VOUS SATISFAIRE.

construction

Construire sa maison


La construction de votre maison !


Faire construire sa maison est le rêve de beaucoup de personnes.


Pavillons GALAXIE vous accompagne de la réflexion à la réalisation de votre maison :

  • La conception ensemble de votre plan
  • Participe aux différents choix techniques (matériaux, chauffage...) compatibles avec vos moyens et vos objectifs
  • Prend en charge les tâches administratives (demande de permis de construire) et les diverses assurances nécessaires (Garantie de parfait achèvement - Garantie de livraison - Dommage-Ouvrage - Décennale...)
  • Assure le bon déroulement des travaux, en synchronisant les différents corps de métier, en minimisant autant que faire se peut la durée du chantier, sans prendre de risques sur la qualité de la maison.

Découvrez les 5 étapes de construction :


Étape 1 : Financement

Pour confirmer les conditions convenues lors de la négociation du prêt, l'établissement prêteur est tenu de vous adresser une offre écrite, gratuite, de prêt immobilier.


Étape 2 : Terrain

Le 1er critère de choix est toujours le prix du terrain.
Il doit être en phase :

  • Avec vos moyens : acheter un terrain petit et construire tout de suite une grande maison,
    acheter un terrain plus grand quitte à construire une maison plus petite, sachant qu'on peut agrandir une maison, rarement un terrain ?
  • Avec vos besoins : acheter un terrain de taille suffisante pour construire tout de suite la maison idéale, concevoir l'opération de construction en plusieurs étapes ?
  • Avec les prix du marché local : il existe beaucoup d'observatoires de prix des terrains à construire sur internet. Ils donnent une idée "de base" sur le terrain "de base".

Étape 3 : Préparation à la Construction

Elaboration des plans et dépôt du permis de construire.


Étape 4 : La Construction

Le lancement :

  • L’affichage du permis de construire sur le terrain, dès réception de la notification de l'arrêté municipal autorisant la construction et pendant toute la durée du chantier, par un panneau rectangulaire d'au moins 80 cm de côté.
  • Déclaration d’ouverture de chantier : c'est le document établi en 3 exemplaires qui permet de signaler à l'administration le commencement des travaux.
    Il peut être adressé à la mairie par voie postale ou déposé, ou rempli en ligne.
L’implantation : consiste à matérialiser par des piquets les limites du terrassement.

Le terrassement : le terrassier va procéder au décapage : l'enlèvement de la couche de terre végétale qui sera (au moins en partie) conservée à l'écart, pour être réutilisée lors du remblaiement après la construction. La terre non conservée sera évacuée, réaliser le chemin d'accès.

La maçonnerie :

  • Les fondations : la surface des fondations est calculée par le maître d'œuvre de telle sorte que la pression de la maison soit inférieure à la résistance du sol, afin que la maison ne bouge pas. La résistance du sol peut varier selon les circonstances ou la météo (période pluies ou de gel), il faut donc "prévoir large".
    Pour assurer la meilleure rigidité, les semelles de fondations sont en béton armé, solidement ferraillées.
  • Le vide sanitaire : c'est un volume d'air (de 20 à 60 cm d'épaisseur environ) situé entre le sol et le premier plancher du bâtiment. Sa fonction est d'isoler le plancher de la maison du sol source d'humidité latente.
    L'air du vide sanitaire doit être renouvelé : des bouches de ventilation naturelle assurent le renouvellement de l'air (de 1 à 5 m3 / heure) dans des conditions précises réglées par leur dimensionnement, pour évacuer l'humidité, pour diluer et évacuer le radon : c'est un gaz, pas tellement rare puisque 31 départements en France sont concernés par un excès de radon, radioactif, incolore, inodore, provenant de la décomposition de l'uranium et du radium dans les roches du sous-sol. Il est dangereux car il développe un risque de cancer, il renforce l'effet cancérogène du tabac, il est à l'origine d'environ 1200 à 3000 décès par an en France.
    Le vide sanitaire peut être accessible ou non, tout dépend de la conception de la maison. Si l'option est possible, il vaut mieux assurer l'accessibilité (hauteur du vide sanitaire et trappe de mini 0.60 m), ce qui permettra de modifier éventuellement (mais un peu difficilement) les passages de câbles, tuyaux et gaines.
    Le vide sanitaire pourra être construit :
  • Par un plancher réalisé avec des poutrelles de béton remplies entre elles de polystyrène (entre elles et au-dessous d'elles pour diminuer les ponts thermiques).
  • Par le même plancher isolé en sous face par du polystyrène, mais aussi en surface par une couche d'isolant incompressible sur laquelle sera coulée la dalle flottante : c'est la solution retenue pour les planchers chauffants, la meilleure.
  • Les murs : après les fondations, le maçon va s'attaquer aux murs, portes et fenêtres. Les techniques diffèrent selon le type de matériaux choisis. Pendant cette phase de construction, le maçon va également élever les murs de refends : ce sont les murs porteurs intérieurs.

  • La charpente et la couverture (la mise hors d’eau) :

Que la charpente soit traditionnelle ou à base de fermettes, la construction débute par une phase en atelier : les éléments sont préfabriqués aux dimensions voulues puis assemblés et posés. 
Une sous toiture est posée si celle-ci est prévue : film (plastique ou tissu bitumeux) résistant à l'eau, mais perméable à la vapeur d'eau, chargé d'étancher les défauts accidentels de la toiture lors d'évènements météorologiques.
 Avec la toiture, est posée la zinguerie : toutes les solutions, autrefois réalisées en zinc, pour assurer l'étanchéité et l'écoulement des eaux de pluie : chéneaux, gouttières, noues…


  • Les menuiseries (la mise hors d’air) :
Quand la toiture et les ouvertures sont posées la maison est hors d'eau, hors d'air.
C'est une étape importante car :
  • c'est le stade à partir duquel on peut commencer à mettre en place les équipements intérieurs et les finitions.
  • c'est un stade où le maître d'ouvrage peut prendre la main pour terminer lui-même l'achèvement de la maison (voir le choix des travaux à faire soi-même).

  • L’isolation - cloisons :

Le choix du matériau de construction du cloisonnement a son importance et peut varier selon les pièces.
Par exemple :
Un matériau isolant phonique dans les chambres.
Un matériau hydrofuge en salle de bains.

  • Les équipements et revêtements intérieurs :

Interviennent maintenant :

  • L'électricien qui, dans le respect de normes précises, installe le réseau électrique (tableau, disjoncteurs, prises, éclairages).
  • Le plombier, éventuellement chauffagiste, qui installe les canalisations d'eau, de gaz, la baignoire et le bac de douche, la robinetterie, le ballon d'eau chaude sanitaire, les évacuations, etc…
  • Le carreleur qui pose revêtements de sols et carrelages.
  • Le peintre si celui-ci est prévu qui intervient pour protéger et décorer les murs : enduits extérieurs ou crépis si le maçon ne les a pas déjà réalisés, peintures intérieures ou papiers peints.

  • Les branchements – raccordements :

Réaliser les tranchées (raccordements aux différents réseaux).
Poser la fosse toutes eaux (si retenue comme système de traitement des eaux usées).
Pose et raccordement des regards de gouttières à un drain ou puisard.
Evacuer les déblais en trop (si celle-ci est prévue).
Remise en forme du terrain.


  • Les finitions :

C'est la pose des stores, volets, rideaux et doubles rideaux, et tous les éléments de décoration intérieure. Généralement, elles interviennent bien après l'emménagement et sont à la charge des clients.


Étape 5 : Les extérieurs

  • La terrasse, les clôtures, les accès et le jardin…

Garantie de parfait achèvement
Garantie de livraison
Dommage-Ouvrage

nos offres

Le modèle souhaité + Le terrain + Les frais de notaire + Les VRD (branchements aux réseaux)

NOS GARANTIES CONSTRUCTEUR


1 - Choisissez un modèle de maison : ( catalogue maisons 2016 )
2 - Choisissez un terrain :
3 - Prix de l'offre =
D'autres terrains (nous consulter)

énergétique

Le Diagnostic de Performance Energétique  évalue vos besoins en dépense énergétique


MOULT - 134,58m2 - Sur modèle JUPITER


FLEURY SUR ORNE - 99,09m2 - Sur modèle VENUS


MOULT - 76,98m2 - Sur modèle URANUS


VIEUX-FUME - 62,97m2 - Modèle CLIENT


HEROUVILLETTE - 59,96m2 - Modèle CLIENT


MONCEAUX-EN-BESSIN - 148,81m2 - Sur modèle JUPITER



descriptif

DESCRIPTIF DE BASE CONFORME A L’OBTENTION DE LA RT 2012.


Terrassement :

  • Décapage et stockage de la terre végétale.
  • Fouilles en rigoles.
  • Remblai périphérique.

Maçonnerie :

  • Semelles et armature selon étude et préconisations STANDARM.
  • Maçonnerie en aggloméré recevant un enduit projeté gratté à la main.
  • Vide sanitaire hauteur 0,75 m, si sous-sol hauteur 2,30 m.
  • Plancher vide sanitaire isolant composé de poutrelles et de hourdis en polystyrène.
  • Plancher haut en béton composé de poutrelles et de hourdis béton, pour les modèles à étage, recevant un plâtre traditionnel et une dalle auto lissante compris rupteurs de ponts thermiques.
  • Appuis et seuils ton pierre (sauf porte de garage), dimensions et quantités suivant plan.

Charpente :

  • Industrielle ou traditionnelle selon modèle.
  • Dessous de toit en façade avec planche de rive en PVC.

Couverture :

  • Ardoise synthétique 40/24 sans sous toiture.
  • Gouttières et tuyaux de descentes en zinc.
  • Fenêtres de toit encastrées.

Menuiseries :

  • Porte d’entrée isolée en PVC.
  • Menuiseries extérieures en PVC grand jour avec volets roulants intégrés et vitrage argon 4/16/4, vitrage 4/20/4 pour les coulissants, oscillo-battants dans cuisine et bains.

Isolation :

  • Isolation périphérique réalisée par un complexe isolant de laine de verre grande résistance de 120 mm et plaque de plâtre de 13 mm, type placostyl.
  • Cloisons de distribution placostil avec laine de verre iso phonique de 45 mm, épaisseur totale de 72 mm.
  • Les portes intérieures seront en postformé pré peintes à traverse droite ou chapeau de gendarme avec huisserie en sapin.
  • Plaques de plâtre hydrofuge sur les parois verticales dans les pièces d’eau.
  • Pour les modèles à étage, isolation des rampants par deux couches de laine de verre de 260 mm d’épaisseur totale compris pare vapeur.
  • Plafond de l’étage constitué de plaques de plâtre de 13 mm et de 2 couches de laine de verre croisées épaisseur et résistance selon étude thermique.
  • Pour les modèles à étage, escalier d’accès en bois exotique blond (ton chêne laissé brut).

Revêtements de sol :

  • Carrelage en grés émaillé dans toutes les pièces du R.D.C. (sauf chambres et bureau).
  • Plinthes carrelées avec chanfrein (sauf chambres et bureau)v
  • Chape en ciment lissé dans les chambres et bureau du R.D.C.

Sanitaire :

  • Sanitaire blanc avec mitigeurs (thermostatiques dans douche et baignoire).

Electricité :

  • Installation électrique conforme à la norme NFC 15/100.
  • VMC de type hygro B basse consommation.

Chauffage selon choix des Clients :

  • Poêle à granulés, compris sèche serviettes électriques soufflant dans les bains.
  • Chauffage central au gaz avec radiateurs basse consommation.
  • Chauffage central au gaz avec plancher chauffant eau chaude au R.D.C. et radiateurs basse consommation à l’étage.
  • Pompe à chaleur avec plancher chauffant eau chaude au R.D.C. et radiateurs basse consommation à l’étage.
  • Production d’eau chaude par ballon thermodynamique.
  • D’autres types de chauffage sont possibles et seront étudiés à la demande.

Nous consulter :

Pour les prestations des modèles à toit terrasse ou bac acier

  • CE DESCRIPTIF SOMMAIRE EST AMENÉ A VARIER SELON L’ÉVOLUTION DE LA RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR LE JOUR DU DÉBUT DE LA CONSTRUCTION. Notre service commercial se tient à votre entière disposition afin d’établir avec vous simulations financières, recherches de terrains, projet adapté, et ce, sans aucune obligation.
  • Conformément à l’obligation faite par l’article n°90-1129 de la loi du 19/12/1990, notre société « Les Pavillons GALAXIE » bénéficie de la garantie bancaire de livraison au prix et délais convenus délivrée par CGI BAT n° de convention 5056-00.
  • Assurance dommage-ouvrage délivrée par la SMA BTP n° de souscripteur 477827F.

actualités

Découvrez quelques unes de nos réalisations



fournisseurs

Nos principaux partenaires



contact


Vous souhaitez des informations (gratuit et sans engagement) afin de réaliser votre projet.
Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais afin de convenir d’un rendez-vous.

Coordonnées



plan d'accès